Quick Driver Updater Virus

Parasite peut se réinstaller plusieurs fois si vous ne supprimez pas ses fichiers principaux. Nous vous recommandons de télécharger SpyHunter pour rechercher les programmes malveillants qui s’y sont installés. Cela peut vous épargner des heures et réduire le temps que vous y réserver à environ une quinzaine de minutes.

Télécharger SpyHunter

Plus d'informations sur SpyHunterles étapes de désinstallationle CLUF  et la politique de confidentialité.


Quick Driver Updater

Quick Driver Updater est une infection par un cheval de Troie qui a été utilisée par des personnes mal intentionnées pour effectuer des activités nuisibles sur votre ordinateur. Quick Driver Updater peut fournir à ses créateurs un accès à distance à l’ensemble du système et leur permettre de jouer avec eux comme ils le souhaitent.

Les chevaux de Troie sont parmi les programmes les plus malveillants que vous pourriez rencontrer. Ce sont les armes les plus polyvalentes des pirates. En outre, la fonctionnalité des chevaux de Troie est si diversifiée que vous ne pouvez jamais être au courant de l’intention du cheval de Troie particulier qui vous a compromis jusqu’à ce que certains de ses effets malveillants possibles se produisent. Donc, d’une certaine manière, vous pouvez vous considérer chanceux d’avoir détecté Quick Driver Updater car maintenant, tout ce que vous avez à faire est de le supprimer à temps avant qu’il ne libère son plein potentiel malveillant sur votre ordinateur. Le guide de suppression ci-dessous peut vous aider dans cette tâche difficile, alors assurez-vous de le vérifier et de vous débarrasser du cheval de Troie dès que possible.

Comme toute autre menace basée sur un cheval de Troie, Quick Driver Updater peut avoir de nombreuses utilisations différentes, chacune étant très intrusive ou nuisible. La liste suivante n’en comprend que quelques-uns que nos experts considèrent comme les plus courants.

  • Les chevaux de Troie peuvent agir comme des voleurs de données – cela signifie qu’il n’y a en fait aucune donnée ou information sécurisée sur l’ordinateur infecté. Le cheval de Troie pourrait enregistrer vos frappes ou vous espionner littéralement via votre caméra Web. Cela peut permettre aux pirates informatiques derrière l’infection de vous abuser et de vous traquer. Dans certains cas, les escrocs peuvent se concentrer sur les secrets de votre entreprise et, si votre ordinateur fait partie de votre réseau, ils peuvent utiliser le cheval de Troie pour trouver un moyen de le pirater. Les pirates pourraient également voler vos mots de passe et vider vos comptes bancaires à l’aide des informations sensibles que le cheval de Troie peut leur fournir. Vos comptes de médias sociaux peuvent également être la cible des cybercriminels – ils peuvent vouloir voler votre identité ou pirater vos profils et effectuer des actes criminels en votre nom.
  • Les chevaux de Troie peuvent distribuer d’autres virus – une menace comme Quick Driver Updater peut servir de porte dérobée à tout un arsenal de programmes malveillants, y compris Ransomware, Spyware et RootKits. Le rôle du cheval de Troie est généralement d’identifier les programmes de votre système présentant des vulnérabilités qui peuvent être exploitées. Il peut s’agir de programmes de sécurité obsolètes ou de l’absence de logiciel antivirus, ainsi que d’applications et de correctifs de sécurité système obsolètes. Si un tel point faible est détecté, il peut facilement être transformé en une porte ouverte pour une variété de programmes nuisibles.
  • Un cheval de Troie peut modifier les clés de registre du système et modifier les données. Cette chose horrible pourrait être très amusante pour les criminels qui contrôlent l’infection. Ils peuvent configurer le cheval de Troie pour supprimer le contenu de votre disque ou faire planter l’intégralité de votre appareil, rendant ainsi votre ordinateur inutile.
  • Un cheval de Troie peut transformer votre ordinateur en bot. Lorsqu’un ordinateur devient un bot, il commence à exécuter des commandes à distance qui n’ont pas été lancées par vous mais par les criminels qui le contrôlent. Par exemple, la machine bot peut commencer à envoyer du spam ou effectuer une activité illégale en votre nom, sans que vous ne fassiez quoi que ce soit.

Encore une fois, nous vous rappelons que ces utilisations potentielles ne sont que les plus courantes, mais votre cas spécifique pourrait être très différent. C’est pourquoi il est judicieux de supprimer Quick Driver Updater immédiatement, sans attendre qu’il révèle son but malveillant.

La meilleure façon de le faire est d’utiliser un outil de suppression professionnel (comme celui de cette page), car de cette façon, vous pouvez analyser l’intégralité de votre ordinateur et supprimer tous les composants cachés liés au cheval de Troie. Une autre façon de traiter l’infection est de la supprimer manuellement et dans ce cas, vous devrez certainement utiliser un guide de suppression détaillé comme celui que nous avons compilé pour vous sur cette page.

Résumé:

Nom Quick Driver Updater
Type Les Trojans
Niveau de Danger Haut (les chevaux de Troie sont souvent utilisés comme porte dérobée pour Ransomware)
Symptômes Il n’est pas typique que les chevaux de Troie présentent des symptômes visibles; c’est pourquoi leurs victimes n’observent jamais rien de suspect.
Méthode de distribution Les chevaux de Troie peuvent souvent être trouvés dans différentes pièces jointes malveillantes, des courriers électroniques indésirables, des torrents, des installateurs de logiciels piratés et des sites Web infectés.
Outil de détection Quick Driver Updater peut être difficile à traquer. Utilisez SpyHunter – un scanner parasite professionnel – pour vous assurer de trouver tous les fichiers liés à l’infection.

Ayez en vue que l’outil de détection de logiciels malveillants de SpyHunter est libre. Pour supprimer l’infection, vous aurez besoin d’acheter la version complète.
Plus d’informations sur SpyHunter et les étapes pour le désinstaller.

Supprimer Quick Driver Updater Virus

 

pas-1

Appuyez et maintenez ensemble la touche Démarrer et R. Tapez  appwiz.cpl –> OK.

virus-supprimer 1

Vous êtes maintenant dans le Panneau de contrôle. Recherchez pour des entrées méfiantes. Désinstallez le/les.

Tapez msconfig dans le champ de recherche et appuyez sur Entrée. Une fenêtre va vous apparaître:

virus-supprimer-2

Démarrage —> Décochez entrées qui ont «Inconnu» comme fabricant ou autre regard suspicieux.

  • N’oubliez pas cette étape – si vous avez des raisons de croire une plus grande menace (comme ransomware) est sur votre PC, vérifiez tout ici.

pas-2

On nous pose souvent cette question, nous y répondons donc ici: La suppression manuelle du parasite peut prendre des heures et endommager votre système au cours du processus. Nous vous recommandons de télécharger SpyHunter pour voir s'il peut détecter parasite sur votre machine.

Ouvrez le menu de démarrage et de recherche pour les connexions réseau (Sous Windows 10, vous écrivez juste après avoir cliqué sur le bouton Windows), appuyez sur Entrée.

  1. Faites un clic droit sur la carte réseau que vous utilisez —> Propriétés —> Internet Protocol Version 4 (TCP / IP), cliquez sur Propriétés.
  2. La ligne de DNS doit être réglé pour obtenir le serveur DNS automatiquement. Dans le cas contraire, réglez-le vous-même.
  3. Cliquez sur Avancé —> l’onglet DNS. Retirez tout ici (s’il y a quelque chose) —> OK.

virus-supprimer-3

pas-3

Appuyez sur CTRL + SHIFT + ESC simultanément. Aller à l’onglet Processus. Essayez de déterminer ceux qui sont dangereux. Googlez-les ou demandez  à nous dans les commentaires.

ATTENTION! LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE PROCEDER!

Clic droit sur chacun des processus problématiques séparément et sélectionnez Ouvrir l’emplacement du fichier. Finissez le processus après avoir ouvert le dossier, puis supprimez les directoires où vous étiez envoyés.

pas-4

Tapez « Regedit » dans le champ de recherche de Windows et appuyez sur Entrée.

A l’intérieur, appuyez sur CTRL et F ensemble et tapez Nom de la menace. Clic droit et supprimez toutes les entrées que vous trouvez avec un nom similaire. Si elles ne montrent pas de cette façon, allez manuellement à ces directoires et supprimez / désinstallez:

  • HKEY_CURRENT_USER—-Software—–Random Directory. / Il pourrait être l’un d’eux – demandez à nous si vous ne pouvez pas discerner ceux qui sont malveillants.
    HKEY_CURRENT_USER—-Software—Microsoft—-Windows—CurrentVersion—Run– Random
    HKEY_CURRENT_USER—-Software—Microsoft—Internet Explorer—-Main—- Random

Clic droit sur le raccourci du navigateur —> Propriétés.

 


Leave a Comment